Download Cours De Philosophie Positive I Et Ii by Auguste Comte PDF

By Auguste Comte

Show description

Read or Download Cours De Philosophie Positive I Et Ii PDF

Best other social sciences books

Marcus Contextual Grammars

Marcus Contextual Grammars is the 1st monograph to offer a category of grammars brought approximately 3 a long time in the past, in response to the basic linguistic phenomenon of strings-contexts interaction (selection). lots of the theoretical effects acquired to date concerning the many editions of contextual grammars are awarded with emphasis on sessions of questions with relevance for purposes within the examine of traditional language syntax: generative powers, descriptive and computational complexity, automata attractiveness, semilinearity, constitution of the generated strings, ambiguity, regulated rewriting, and so forth.

Essays on the Characteristics

This ebook was once initially released sooner than 1923, and represents a duplicate of an immense historic paintings, keeping an analogous layout because the unique paintings. whereas a few publishers have opted to follow OCR (optical personality acceptance) know-how to the method, we think this ends up in sub-optimal effects (frequent typographical blunders, unusual characters and complicated formatting) and doesn't competently shield the ancient personality of the unique artifact.

Extra info for Cours De Philosophie Positive I Et Ii

Example text

N'en est-il pas encore plus fortement de même dans le cas présent? Il est sensible 3, en effet, que, par une nécessité invincible, l'esprit humain peut observer directement tous les phénomènes, excepté les siens propres. Car, par qui serait faite l'observation? On conçoit, relativement aux phénomènes moraux, que l'homme puisse s'observer lui-même sous le rapport des passions qui l'animent, par cette raison anatomique, que les organes qui en sont le siège sont distincts de ceux destinés aux fonctions observatrices 4.

Ainsi, cette révolution fondamentale s'accomplira nécessairement dans toute son étendue. Si donc il lui reste encore quelque grande conquête à faire, quelque branche principale du domaine intellectuel à envahir, on peut être certain que la transformation s'y opérera, comme elle s'est effectuée dans toutes les autres. Car il serait évidemment contradictoire de supposer que l'esprit humain, si disposé à l'unité de méthode, conservât indéfiniment, pour une seule classe de phénomènes 4, sa manière primitive de philosopher, lorsqu'une fois il est arrivé à adopter pour tout le reste une nouvelle marche philosophique d'un caractère absolument opposé.

Cependant, vu qu'il convient de fixer une époque pour empêcher la divagation des idées, j'indiquerai celle du grand mouvement imprimé à l'esprit humain, il y a deux siècles, par l'action combinée des préceptes de Bacon 1, des conceptions de Descartes 2, et des découvertes de Galilée 3, comme le moment où l'esprit de la philosophie positive a commencé à se prononcer dans le monde en opposition évidente avec l'esprit théologique et métaphysique. C'est alors, en effet, que les conceptions positives se sont dégagées nettement de l'alliage superstitieux et scolastique qui déguisait plus ou moins le véritable caractère de tous les travaux antérieurs.

Download PDF sample

Rated 4.27 of 5 – based on 21 votes